Vous êtes ici : Accueil / Rubriques / Main d'œuvre

Main d'œuvre

Le rôle clé des collaborateurs

Nous attribuons le succès de la place financière suisse aux plus de 100 000 employés bancaires. Le recrutement de personnel qualifié est un facteur clé de la réussite des entreprises, et le secteur bancaire souffre tout autant du manque de spécialistes que les autres secteurs. Outre les efforts d’amélioration de la promotion d’une main d’œuvre suisse qualifiée, les banques continuent d’avoir recours à des spécialistes étrangers.

Le besoin élevé de collaborateurs qualifiés et de spécialistes hautement qualifiés reste intact. La majorité des banques souffrent du manque de personnel spécialisé, surtout dans le domaine du conseil à la clientèle, de l’analyse et du développement de produits ainsi que de la gestion du crédit et du risque. La recherche de collaborateurs appropriés est coûteuse et dure souvent plus de six mois.

Les banques surmontent les défis grâce à de bonnes conditions d’emploi, à des systèmes de planification de la carrière et à des mesures de formation et de formation continue de leurs collaborateurs. Les modèles de temps de travail flexibles constituent une autre stratégie d’acquisition de collaborateurs. Ainsi, le travail à temps partiel est très répandu chez les femmes dans le secteur bancaire et gagne en importance chez les hommes. En ce qui concerne les collaborateurs plus âgés, on constate un intérêt soutenu en faveur de leur emploi même après l’âge de la retraite.

Au regard du manque de personnel spécialisé, le secteur investit aussi fortement dans la relève: un apprenti sur dix est formé au sein d’une banque et nombre d’anciens élèves de l’école moyenne ou de hautes écoles trouvent leur premier emploi dans un établissement bancaire. Les banques sont toutefois obligées de recruter aussi des collaborateurs à l’étranger afin de remédier au manque de personnel spécialisé. Face à la spécialisation et à l’internationalisation croissantes dans le secteur financier ainsi qu’à l’évolution démographique en Suisse, cette pénurie devrait s’accentuer plus encore à moyen terme.

There are currently no news items to display.