Vous êtes ici : Accueil / Rubriques

Marché de l'emploi

Assurer l’avenir de l’emploi en Suisse

Le marché suisse du travail se distingue par une importante flexibilité et grande ouverture, ce qui est très profitable à la place financière. De fait, après la crise financière, l’emploi est resté relativement stable dans le secteur bancaire. Employeurs Banques s’engage à créer des conditions-cadres favorables à l’économie afin que le secteur bancaire puisse continuer de compter sur une forte participation au marché du travail et sur un faible taux de chômage. 

L’environnement juridique, politique et économique est un facteur décisif pour les employeurs dans le contexte actuel de concurrence mondiale entre les places financières. Les banques suisses sont, par conséquent, tributaires de la compétitivité des conditions du marché du travail. Employeurs Banques s’engage en faveur de ces conditions-cadres et renforce, grâce à son travail, l’attrait de l’emploi en Suisse.

Employeurs Banques s’engage en faveur d’un droit du travail libéral et s’oppose aux interventions excessives de l’Etat sur le marché suisse du travail – la réglementation pèse déjà lourdement sur les entreprises et l’imposition de mesures bureaucratiques supplémentaires, telles que le contrôle des salaires, est inopportune. Un marché du travail libéral suppose également que les spécialistes étrangers y aient facilement accès afin que nous ne soyons pas distancés par des places financières comme Londres ou Hong Kong.

L’une des préoccupations majeures d’Employeurs Banques est de faire en sorte que la Suisse demeure un site de tout premier plan qui continue de créer des emplois. Pour ce faire, il est nécessaire de procéder d’urgence aux réformes structurelles qui s’imposent en matière de politique intérieure et de porter notre regard au-delà des frontières nationales. Il s’agit notamment de réformer la prévoyance vieillesse et de clarifier rapidement, en matière de politique extérieure, les relations avec l’UE.

Moniteur Employeurs Banques 2016: «La pénurie de main-d'oeuvre qualifiée s'accroît»

Marché de l'emploi - 09.09.2015 - Faits et chiffres

Foisonnement réglementaire, situation économique et réforme de la prévoyance vieillesse: tels sont les trois plus importants défis posés aux responsables du personnel des banques en Suisse selon le sondage du Moniteur Employeurs Banques 2016. Par ailleurs, la pénurie de main d'oeuvre qualifiée s'est accrue, alors même que les banques prennent de nombreuses mesures pour mieux exploiter le potentiel offert par la main-d'oeuvre indigène.

Share on Facebook Share on Twitter Share via E-Mail

Moniteur Employeurs Banques 2015

Marché de l'emploi - 11.09.2015 - Faits et chiffres

Le «Moniteur Employeurs Banques 2015» analyse sous divers aspects le rôle et l'importance des banques en tant qu’employeurs. Seules des informations fiables permettent d’identifier les principaux défis pour les employeurs, tels que le manque de personnel spécialisé ou la réforme de la prévoyance vieillesse. Le «Moniteur Employeurs Banques 2015» fournit par ailleurs des informations importantes sur le développement de l'emploi dans le secteur bancaire et présente les défis et les préoccupations du point de vue des responsables du personnel des banques suisses.

Share on Facebook Share on Twitter Share via E-Mail

Evolution de l’emploi dans le secteur bancaire

Marché de l'emploi - 02.07.2013 - Faits et chiffres

Selon une étude de l’AP Banques et de l’Association suisse des banquiers, les banques en Suisse ont annoncé ces deux dernières années la suppression de 5000 postes de travail. L’étude analyse les motifs de ces suppressions de postes ainsi que leur répartition par types de banques et par régions. L’étude conclut qu’à moyen terme, il faut s’attendre à un recul à environ 100 000 postes dans le secteur bancaire (équivalents plein temps au 31.12.2013: 105 166 postes). A long terme, l’emploi dans ce secteur devrait néanmoins reprendre de manière significative.

Share on Facebook Share on Twitter Share via E-Mail